Famille Casaviecchi :: Famille Casaviecchi
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 






 Le Castel de Valmont vous accueille... 
                  B i e n v e n u e Invité

                     
Bienvenue au Casaviecchi

      Damoiseaux,Seigneurs,dame, Baron, vicomte(esse),comtes(se) et duc(hesse) et nobles gens, sachez que la herse est ici
, Si par constat que vous n'etes point passer par cette voie, le gardien oubliera votre rang.
  Cependant, Bienvenue au Chateau de Carpetra-Valmont


 Si vous etes etranger patientez devant la grille, le gardien vous guette!


Chers frères, soeurs, filles et fils sans oublié nièces et neveux, donnez vos choix , le chateau est en refection.


 
Bienvenue au Chateau fort des Casaviecchi, demandez vos acces speciaux:  


articles de l'AAp

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Famille Casaviecchi Index du Forum -> Ailes du Nord:Salles privées -> Chambre Privée d'Elva.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
nsaymar
Casaviecchi

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2008
Messages: 72
Localisation(RR): Bourg
Masculin
Point(s): 16
Moyenne de points: 0,22

MessagePosté le: Lun 8 Déc - 01:27 (2008)    Sujet du message: articles de l'AAp Répondre en citant

Le Roy blessé en Poitou : attaque préméditée ou énorme bévue ?
 

POITIERS(AAP)- Lors de la visite de la cour royale en Poitou, l’un des convois fut attaqué une nuit par une armée du Poitou. Sa majesté Levan III fût grièvement blessé ainsi que la comtesse Icie de Plantagenêt, la poitevine incriminée.
 

A l’annonce de cette nouvelle, la cour royale a dénoncé là une probable tentative d’assassinat contre le Roy, le Poitou ayant récemment eu des démêlés avec la couronne.
 

Le comte du Poitou, Faoeeit de Surgères, a démenti dans une déclaration officielle toute volonté de nuire au Roy de la part des autorités officielles et promis au Roy de juger sévèrement l’auteur de cette attaque contre le Roy, qui est l’une de ses vassales. Il a ajouté :
« Son Infinie Grandeur est responsable des actes de ses vassaux, et c'est pour cette raison que c'est uniquement à Son Infinie Grandeur de punir sa vassale. Les officiers royaux pourront arrêter l'Infinie Grandeur du Poitou uniquement si le crime de sa vassale n'a pas reçu punition.»
 

Quant à la comtesse Icie de Plantagenêt, elle aussi grièvement blessée lors de ce combat, a été sommée de se justifier de ses actes à la sortie de son inconscience ; Propos que nous avons recueillie : La comtesse Icie affirme qu’elle n’avait aucunement la volonté de s’en prendre à s majesté Levan III. Qu’il s’agissait d’une immense et regrettable bévue. En effet, parmi les membres de la lance qui escortait le Roy figurait un angevin de la famille Penthièvre, messire Tithieu Chandos de Penthievre. La dite famille a lancé une vendetta contre la famille Plantagenêt en Octobre 1456 :
 

« En sus, nous, dits Grands d’Anjou, annonçons la traque du « sang nauséeux », où faire se pourra, quand faire se pourra.
Que la Vendetta sonne Haut. »

 

http://salbart.forumactif.fr/menace-sur-la-famille-plantagenet-f63/menace-des-familles-angevines-
 

Ce sire est par la mesme habituellement interdit de séjour en Poitou. Exceptionnellement, il avait reçu un Laisser Passer. Toutefois, lorsque la comtesse Icie vit cet homme penché au dessus de son enfant, la petite Nahysse, elle prit peur et lança l’assaut sur cet ennemi déclaré de sa famille. Le reste de la lance se défendit et, dans la confusion de cette bataille, la comtesse blessa un homme qui s’avéra, une fois le heaume ôté, être le Roy lui-mêsme. Elle n’apprit cette nouvelle effarante qu’au sortir de sa propre inconscience, ce qui la toucha au plus profond d’elle-même, nous a-t-elle confié avant de rester prostrée devant l’énormité de l’évènement. Rappelons qu’Icie de Plantagenêt fût au service du Roy pendant plus d’une année en tant que Garde Robe Royale.
 

La princesse et GMF, Armoria de Mortain s’est quant à elle adressé au comte du Poitou, Faooeit de Surgères  au sujet de cette triste affaire qui secoue le Royaume françois, en ces termes :
 

« Concernant l'attaque subie par Sa Majesté - qui, Dieu merci, s'en remettra - je suppose que vous avez eu connaissance de ma demande, à savoir que vous soyez entendu par la justice de la Couronne, ainsi que la Comtesse Icie, en qui j'ai formellement reconnu l'agresseur de notre souverain.
Il est évident qu'enquête sera menée, et que tous éléments permettant le bon déroulement de ladite enquête seront les bienvenus. C'est ainsi que la justice se mène, sur des faits et non des soupçons. »
 

 

Cyann, pour l’AAP.
 

-------------------------------------------------------------------------------------------------
 

Version anglaise
 

The king of France hurt in Poitou : deliberate attack or enormous blunder?
 

POITIERS ( AAP) - During the visit of the royal court in Poitou, one of the convoies was attacked one night by an army of Poitou. His majesty Levan III is hurt seriously as well as the countess Icie of Plantagenêt, the incriminated poitevine.
 

To the announcement of this news, the royal court denounced a likely attempt of murder against the king, the Poitou there having recently had disputes with the crown.
 

The count of Poitou, Faoeeit de Surgères, denied in an official declaration any will to damage the king on behalf of the official authorities and promises to the king to judge severely the author of this attack against the him, who is one of his vassals. He added:
"His Infinite Greatness is responsible for acts of his vassals, and it is for that reason that it is only for Its Infinite Greatness to punish his vassal. The royal officers could arrest the Infinite Greatness of Poitou only if the crime of his vassal did not receive punishment. "
The countess Icie of Plantagenêt was too seriously hurt during this fight, and when she exit of her unconsciousness, she was immediately summoned to justify herself of her acts. Comment that we collected :
 

The countess Icie asserts that she had not at all the will to attack his Majesty Levan III. That was an immense and regrettable blunder. Indeed, among the members of the lance which escorted the king of France, was an angevin of the family Penthièvre, the Lord Tithieu Chandos of Penthievre. These family launched a vendetta against the family Plantagenêt in October, 1456 :
 

" In addition, us, said Lord of Anjou, announce some " nauseous blood " pursues it where to make will can, when to make will can.
That the Vendetta sounds Height. "
 

This lord is by the way usually forbidden by stay in Poitou. Exceptionally, he had received a passport. However, when the countess Icie saw this man tilted above her child, her little girl Nahysse, she became afraid and threw the assault on this declared enemy of her family.
 

The rest of the lance defended and, in the confusion of this battle, the countess attacked a man who, once the helmet removed, it was be the King of France himself. She learnt this astounding news at the end of her own unconsciousness, and that touched her in the depths of herself, it entrusted to us before being collapsed in front of the blunder of the event. Let us remind that Icie de Plantagenêt was in the service of the king during more than a year as Royal Dress Keeps.
 

The princess and GMF, Armoria of Mortain addressed to the count of Poitou, Faooeit de Surgères about this sad affair which shakes the French Realm, in these terms :
 

" Concerning the attack against her Majesty - who, God thank you, will recover from it - I suppose that you had knowledge of my demand that is to say you will be heard by the justice of the Crown, as well as the Countess Icie, in whom I formally recognized the aggressor of our sovereign. It is evident that inquiry will be led, and that any elements allowing the good progress of the aforementioned inquiry will be welcome. And so the justice leads, on facts and not suspicions. "
 

 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 8 Déc - 01:27 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Xariane
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 8 Déc - 03:00 (2008)    Sujet du message: articles de l'AAp Répondre en citant

Xariane Lu l'article et devint blanche, elle savait qui avait fait cela qui en était mort et certain d'eux étaient ses amis(es). Le haut le coeur le prise, elle se mit à pleurer sachant que tout cela n'était pas fini et que certain arrêterait seulement lors de leur mort.

Elle trouvait que ses émotions étaient très à fleur de peau.Humm sans doute lui fallait-il plus de repos. tout facon ses yeux voulaient toujours dormir ses temps-ci et le moindre effort la fatiguait...

-Mon ange, si tu peux tout mettre ce que tu trouve sur Levan je t'en remercie...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:16 (2018)    Sujet du message: articles de l'AAp

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Famille Casaviecchi Index du Forum -> Ailes du Nord:Salles privées -> Chambre Privée d'Elva. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Medieval by Mojy, © 2003, 2005 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com